Retour à l'accueil

8 février 2017

District 11

Commentaire de l'AIMTA

Aide fédéral à Bombardier

L’AIMTA se dit satisfait du prêt de 372,5 millions pour la C-Séries et le Global 7000

Le syndicat qui représente les travailleuses et les travailleurs de Bombardier ouvrant dans les usines d’aérospatiale de la grande région de Montréal se disent satisfaits de l’aide octroyé.

Le prêt de 372,5 millions sur 4 ans pour la recherche et développement (2/3 global 7000 et 1/3 C-Séries) est reçu comme un vote de confiance envers les travailleuses et travailleurs de Bombardier. 

« L’aide étatique au secteur aérospatial est un élément central dans le développement de l’industrie partout dans le monde. Il est impossible de tirer son épingle du jeu dans ce secteur sans aide gouvernemental. Des entreprises comme Boeing et Airbus ont pris leur envol grâce à des partenariats avec les gouvernements et des pays comme la Russie et la Chine investissent massivement dans le développement de ce secteur. Nous ne pouvons donc que nous réjouir de l’aide d’Ottawa, explique le coordonnateur de l’AIMTA David Chartrand.

Nous espérons que cette annonce comprendra aussi des mesures de protection des emplois afin d’empêcher la délocalisation au moins pour la durée du prêt. Pour le moment, nous n’avons aucune indication qui va en ce sens.

Finalement, nous continuerons de travailler pour la mise en place d’une politique pancanadienne de l’aérospatiale qui viendrait structurer l’aide à l’industrie et éviterait les bras de fer comme celui dont nous avons assisté durant la dernière année entre Ottawa et Bombardier», conclut M. Chartrand