Retour à l'accueil

16 octobre 2017

District 11

TOUS DEBOUT

IL FAUT SE BATTRE POUR NOS EMPLOIS

Suite à l’imposition d’un droit compensatoire de 220 % et d’un droit antidumping de 79,82%   par le Département du commerce américain, le Syndicat des Machinistes (AIMTA) réplique en lançant une campagne de communications publiques destinée à sensibiliser et  mobiliser la population.
 
«Nous faisons face à une mesure qui est dangereuse pour la stabilité de l’industrie aérospatiale canadienne et américaine de préciser David Chartrand, coordonnateur québécois du Syndicat des Machinistes. Nous devons nous lever et clamer haut fort combien cette décision est injustifiée. Les représentants de Boeing cherchent à profiter du penchant pour le protectionnisme de Washington pour fermer le marché des États-Unis à la Série-C, un appareil sans équivalent sur le marché. Ils agissent comme des fiers-à-bras en manipulant les lois américaines.»
 
Le syndicat invite les partis politiques à faire front commun pour défendre les quelque 40 000 travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale au Québec, répartis dans plus de 200 entreprises qu’ils soient syndiqués ou non. «Tenons-nous debout pour défendre nos intérêts collectifs et trouver des solutions pour ne plus se retrouver dans cette situation», de compléter Monsieur Chartrand dont l’organisation propose d’ajouter une procédure de médiation et de conciliation avant que ceux-ci ne se retrouvent dans le sillon complexe et lourd des contestations judiciaires.
 
La campagne qui sera lancée au Québec sur le thème de «Tous debout.» sera diffusé sur des panneaux publicitaires et ainsi que sur le Web. Une vidéo sera aussi diffusée sur les médias sociaux au cours des prochaines semaines. Celle-ci met en scène des travailleurs et travailleuses qui se «tiennent debout». Au Canada anglais, c’est sous le slogan «We stand proud» que la campagne sera diffusée.

Visitez le site