Retour à l'accueil

28 septembre 2021

Locale 712

Entente de trois ans pour les membres de l’Unité Collins Aerospace(SL712)

Les travailleuses et les travailleurs de l’unité Collins Aerospace de Mirabel se sont prononcés en faveur de leur nouveau contrat de travail dans une proportion de 95%. L’efficacité et la rigueur du comité de négociation ont joué un rôle important lors de cette négociation.

« Le travail de Matthew Delego et de Jonathan Barbeau a été exemplaire durant cette négociation, souligne Luc Frigon, agent d’affaires du District 11, responsable de l’unité Collins Aerospace. En gardant la tête froide et en restant concentrés sur leurs objectifs, ils sont parvenus à répondre à l’ensemble des demandes de leurs consœurs et confrères. » 

Voici un aperçu des gains obtenus :

  • Augmentation salariale globale 7,7%.
  • Prime de 2$/l’heure pour le formateur. 
  • Diminution des heures de travail pour le quart de nuit (passe de 8 heures à 6h30)
  • Lettres d’entente ajoutées à la convention collective;
    • Retraite progressive de 3 et 4 jours.
    • Congé sans solde.
    • Droit aux vacances entre la 1re semaine de juin et dernière semaine de septembre.
  • Ajout de 40 heures dans la banque de temps flexible.
  • Introduction d’un système de calcul sur l’attribution des heures supplémentaires.
  • Clauses sur congés sans solde.
  • Prime d'engagement de 2000$. Notons que les membres ont la possibilité de choisir de recevoir 100% de la prime ou bien d’en transformer l’entièreté ou une partie en temps flexible.  

Fait à noter, le nouveau contrat de travail a été accepté la journée où le contrat précédent arrivait à échéance. L’efficacité du comité de négociation et la solidarité démontrée par les membres de l’unité Collins Aerospace ont certainement favorisé un dénouement rapide des négociations.

« Pour qu’un syndicat puisse bien remplir son rôle, on doit tous se serrer les coudes et c’est encore plus vrai lorsque l’on négocie un contrat de travail, explique Luc Frigon. C’est pourquoi je tiens à féliciter les travailleurs de l’unité Collins Aerospace qui se sont montrés solidaires de leur comité de négociation du début à la fin. »

Le groupe de 25 travailleuses et travailleurs ce l’unité Collins Aerospace, sont affecté à la fabrication des nacelles des moteurs pour les appareils A-220 d’Airbus. Ces derniers œuvrent d’ailleurs dans à l’usine d’assemblage des A-220 à Mirabel.